1447ChatVoisin.jpg plinous.org



Le random tour
  1. Sonnet 273
  2. Sonnet 272
  3. L’éveil d’une nuit d’été
  4. Mes Baléares
  5. Dies irae
  6. Sonnet 291
  7. Hallucination
  8. Putain de bouquin !
  9. Sonnet 179
  10. L’été 2017




Les gazouillis en cours
Tweets by @plinous

Accueil > Poésie > Vagalam

Vagalam

plinous, le vendredi 4 décembre 2020.

Du haut de sa chaise d’arbitre (ou de maître-nageur), le narrateur contemple le champ vide ; tout le monde est finé. Plus de lumières dans le théâtre, plus de poseurs sur les terrasses ; juste taffer. Peut-être aurait-il préféré que tout le monde meure ? On n’est pas sûr, il est masqué.

Une épidémie de fatigue avait touché la France, mais d’après la série ce n’était pas marrant non plus d’être le prince de Galles. Tout le monde se fait chier. Le temps et les vagues se confondent. On se croyait dans le passé, on en est encore là. Amnesia ? Nan, juste un peu de CBD.

- C’est couvre-feu monsieur.
- Mais je promène mon idée de chien.
- Il est où ?
- Dans le ciel.
- Ça fera 135 euros.
- Mais je vais avoir une grosse dette !
- Tout va très bien se passer.
- Sérieusement, je peux rentrer dans ma caverne, c’est juste ici ?
- OK, mais souvenez-vous d’écrire "policier gentil".
- J’ai une tête de poète ?
- Une vraie tête d’ahuri.

Allez, courage. Encore Noël à foirer, puis devrait poindre la vie normale. Foirer, c’est-à-dire comme le veut Diafoirus, coller papy et mamy dans la buanderie et leur apporter un morceau de bûche à minuit. Perso, ça me vengerait de toutes ces années où le dit papy me fait tellement boire que je finis foirant sous la douche. En vrai, un solstice calme et une lueur en perspective, ça me va.

Dans la lumière, au bout du fameux tunnel, on aperçoit un messager. Il se prénomme ARN (Melon Usk a fait mieux depuis). ARN, donc, codera une protéine de virus atténué.
- (Diafoirus) : Alors oui, ça a l’air très compliqué comme ça mais c’est une technologie parfaitement maîtrisée.
- Je n’ai rien dit.

Il est à craindre toutefois que les gilets jaunes refusent d’intégrer le message d’ARN. Ces cuistres irritables invoqueront Big Pharma et s’amuseront encore une fois du pangolin...
- Chef, on a un troll sur les réseaux qui prétend que des fois une séquence code pour plusieurs protéines.
- Répondez "complotiste".
Mais trêve ! Le devin d’Asterix a raison : après la pluie viendra le beau temps. (Et même qu’il fera chaud !)

Ce qui serait bien, Monsieur Désœuvré, c’est que vous rachetiez du moins ces six "paragraphes" d’ironie petite bourgeoise et absconse par quelques mots, en guise de conclusion, qui montreraient une empathie minimale pour les précaires de tout poil que LA covid-19 aura fragilisé encore un peu plus. Merci. [1]

[1Note du narrateur : à notre connaissance, cette requête, quoique retranscrite dans le texte, est restée lettre morte.