plinous.org



Le random tour
  1. Sonnet 178
  2. Sonnet 063
  3. Je suis l'autre
  4. Sonnet 266
  5. Le bain à Royan
  6. Le printemps des actes
  7. Sonnet 021
  8. Futuropoing
  9. Pauvre Bouilhet
  10. Triper aux states avec un prof de littérature anglaise reconverti fermier




Les gazouillis en cours
Tweets by @plinous

Accueil > Poésie > Sonnet 124

Sonnet 124

plinous, le vendredi 15 août 2003.

Lumière du matin sur cabine de camion
Dis « camion » : pouet ! pouet !
Une petite brise agite le carillon
Qui fait le mélange veut faire la bête

Sur la table un poivron, un tire-bouchon décapsuleur
- Pour le camion, c’est celui du voisin
Un grille-pain métallique, une éponge, un vapocuiseur…
Décrire le monde ne mène à rien

Dans les cellules eucaryotes il y a du monde
Entre autres des mitochondries
Un grand noir avec une voie lactée Mme Raymonde !
Vous savez quoi ? Le temps varie !

L’impersonnalité serait féconde…
Au moins je sait ce qu’il dit