1502AutoportraitCocoTaxi.jpg plinous.org



Le random tour
  1. Sonnet 155
  2. Sonnet 249
  3. Sonnet 017
  4. Da Vinci Code
  5. Sonnet 305
  6. Sonnet 171
  7. Sonnet 111
  8. Quietus interruptus (avec bug)
  9. Sonnet 168
  10. Des compressions




Les gazouillis en cours
Tweets by @plinous

Accueil > Poésie > Iridescences

Iridescences

plinous, le dimanche 30 septembre 2018.

J’aurais bien aimé dire les iridescences
À la surface du lac d’Oô, captées d’une ombre
Salutaire entre les troncs, plaisir d’enfant
De chasseur-cueilleur, d’homme libre, le chatoiement
De la nature, la beauté simplement offerte
À qui sait regarder le monde sans écran

Mais ma plume, mon Stabilo Cult en l’occurrence
S’y refuse, qui ne couche dans le carnet
Que chiures de mouches relatives à moi-je
Outrée de toute mièvrerie objectiviste
Terrible dans son exigence d’ego-porn

Alors je laisse tomber et fais semblant
De m’intéresser au travail en attendant
La prochaine randonnée, le prochain voyage
La prochaine occasion de revenir au vrai

Et le soir, harassé, dans l’incapacité
De lire trois lignes, je checke les connectés
Qui ont des trucs à dire sur leur Facebook

Mais très vite je glisse et reste à contempler
Les éjacs faciales sur Mademoiselle Banane

J’ai vu la baie de Cook, l’ami(e), j’ai vécu, si