0467.jpg plinous.org



Le random tour
  1. sonnet 104
  2. sonnet 237
  3. Flash back (just some illusions)
  4. sonnet 362
  5. sonnet 053
  6. Société médiévale
  7. sonnet 329
  8. sonnet 140
  9. Du vote utile
  10. Momo choisi




Les gazouillis en cours
Tweets by @plinous

Accueil > Poésie > Infime et cyclique épopée

Infime et cyclique épopée

plinous, le lundi 4 août 2014.

A décidé hier de se plaindre et se pendre
D’éviter la lumière, de napalmer le Tendre
Mais suis enclin à voir dans ces provocations
Un signe positif. En voie de guérison.

Pourrait-on l’envoyer en cure au Val de Saire ?
Il dit toujours "maison" en montrant son poster
Rieur - non, c’est beaucoup trop facile, attention
À parler dans sa tête on perd la création

D’ailleurs j’ai décidé de reprendre la main
Tout le monde dehors ! Plinous vous salue bien
Retour vers l’île au pin, noroît toute ! Arcadia
So welcome Philautie ! Balancez les émois !

Bashung, Gaby, ce type qui voudrait que j’me soigne
Narrer l’autre ou le monde ? Nan mais keske j’y gagne ?
L’actu ? Allô ! Copain, le piège est un peu gros
Au seul mot de Gaza j’vois des ananas chauds !

Mon cerveau tripal m’interdit l’engagement
Ne suis pas BHL, il faut bien des perdants
Comme en simple - au tennis - il y a à peine une heure
Contre cet avocat au service d’employeurs

Pour qu’un bateau avance y a besoin de rameurs
Mais que comptez-vous faire de tous ces managers ?
On m’a bien déformé mais dès que je m’échappe
Je monte à bord des mots, écope ce qui me frappe

Pour échouer sur Ego, le continent perdu ?
C’est bien ça moussaillon, mais toi-même, que fais-tu ?
Bras ballants là, baba, matant les youtubeurs
Nourri au verbe haché, tu fais un peu branleur

Mais je t’aime gamin, et quoiqu’on s’y soit mis
À plusieurs pour te dire le contraire, j’écris
Aussi pour toi, qui sait ? Des idées adventices
Pourraient issir du jeu et te rendre service