0342.jpg plinous.org



Le random tour
  1. La possibilité d’évoluer un peu ?
  2. Plaisir d’errer chez l’ombrageux
  3. Connais-tu Les Nuits de Paris ?
  4. Tintin dans le texte
  5. De l’air misère !
  6. Tiellement allumé !
  7. Ceci ne se reproduira plus
  8. sonnet 187
  9. La paix par les oreilles
  10. Cox missionary




Les gazouillis en cours
Tweets by @plinous

Accueil > Poésie > Année d’émoi (sonnets) > sonnet 053

sonnet 053

plinous, le jeudi 16 avril 2009.

Les yeux dans l’eau, immergé dans l’océan d’indifférence
Je m’astreins à demeurer au niveau de mon rien
Au bout de la chaîne qui lie la première amibe au singe à lunettes
Mais comment se soumettre quand on sent l’étincelle ?
Quand on sent le besoin ?

L’univers nous cèle l’essentiel de sa masse
Mes idées viennent je ne sais d’où
- Ce qui ne m’empêche pas d’en être fier (trop humain)
Et il faudrait simplement remplir sa tâche ?

Non, merde, grossier, changer les règles
Jean-Paul Bourdieu m’y encourage
Issu de la classe qui engendre les fonctionnaires cat.A et les techniciens supérieurs
Je m’autoproclame autre :
Hippopotame !