0989.jpg plinous.org



Le random tour
  1. L’art, c’est plutôt mâle
  2. sonnet 034
  3. Retour au noir
  4. sonnet 136
  5. sonnet 337
  6. sonnet 277
  7. sonnet 015
  8. sonnet 301
  9. sonnet 020
  10. sonnet 138




Les gazouillis en cours
Tweets by @plinous

Accueil > Choses > Michèle

Michèle

Saynette d’une vie de gueux librement créée à partir de propos ouïs à la cafète.
plinous, le dimanche 27 mai 2018.

Michèle s’est drôlement fait engueuler ce matin. Troisième fois cette semaine qu’elle arrive en retard, un moment donné... En plus, plutôt que de faire profil bas, madame s’énerve, pas loin d’envoyer balader le chef. Une histoire d’amende... une prune qu’elle aurait prise justement parce qu’elle ne voulait pas arriver en retard... Pourtant, quand on voit sa bagnole, on a du mal à se dire qu’on puisse faire des excès de vitesse avec un engin pareil ; un truc bicolore sorti d’une casse ; une épave.

Les deux ailes rouges, il paraît que c’est un cadeau de son fils, au chômage depuis six mois mais qui sort en boite le samedi, boit du whisky et met la voiture dans le fossé... Moindre mal, il aurait pu tuer quelqu’un. Ce ne serait pas le mauvais gars, juste "blasé de la life" parce qu’il ne trouve pas de boulot avec son bac pro d’outilleur alors qu’on lui disait au lycée que le secteur de l’outillage embauchait. Avec ça, le mari qui ne dit rien, à moitié amorphe depuis la fermeture se sa boite, délocalisée en Pologne. Vigile à 50 ans, c’est sûr que c’est pas très motivant, mais ce n’est pas une raison pour tout laisser aller ; même le jardin il faut que ce soit Michèle qui le fasse !

Ah c’est vrai, la vie n’est pas toujours facile, surtout pour nous les femmes. Mais quand même, faut positiver. Quand tu as du boulot, tu peux t’accrocher, même si ton fils fait des conneries et que ton mari déprime. Il faut juste garder le cap et s’en tenir aux priorités. Plutôt que d’inviter des dizaines de personnes au mariage de sa fille, elle aurait peut-être pu s’acheter une voiture Michèle... On sait bien qu’avec nos salaires on ne peut pas habiter le centre-ville. À Quarante kilomètres, il faut forcément une voiture, un truc qui tienne la route. Ah ! il était bien le mariage de sa fille, on ne peut pas dire ! même si nous on n’a été invités qu’au vin d’honneur...
Pour la fête, Michèle, il n’y a pas de problèmes, même que certains matins, elle a de jolies cernes... Les somnifères doivent y faire aussi, il paraît qu’il y a du ramdam tous les soirs dans son quartier.

Bon enfin on a tous nos problèmes. Ce qui est sûr, c’est que si elle continue comme ça, elle va se faire virer, tout simplement. On ne peut pas arriver tous les jours en retard au boulot, bah non. Elle n’a qu’a prendre un crédit, voilà, même si elle en a déjà. Pour qui elle se prend ? On a tous plusieurs crédits. En plus elle a dit l’autre jour qu’elle avait encore un peu d’économies, alors ? Si elle est comme nous, qu’elle finit en gros le mois avec 50 €, et bien elle vide ses économies et elle prend un crédit. Avec une voiture potable elle arrivera à l’heure au boulot. Évidemment, il ne faut pas prendre de prunes... Et puis il ne faut pas râler quand le chef fait une réflexion ; forcément qu’il ne peut pas accepter les retards le chef ! Mais c’est ça Michèle, je prends pas de crédit, je mets des sous sur un livret A, je me rebelle...

Tout à fait l’ancien monde comme dit notre président. Si on veut que le France s’en sorte, il faut bien accepter quelques sacrifices. La sécurité sociale, les retraites, ça coûte des milliards, sans compter la dette. Par contre j’espère qu’il vont la maintenir la retraite, la sécu aussi ; s’il fallait prendre des assurances pour tout ça, là ce serait dur. Non, c’est pour ça, moi, Michèle, je ne lui souhaite pas de se faire virer, évidemment ; mais c’est sûr que je ne ferais pas grève si ça lui arrive. Le pays est en marche, ceux qui ne veulent pas marcher, hein... C’est peut-être dur mais c’est comme ça. Il vaut mieux marcher que de faire du surplace ou d’aller en arrière, non ?