0368.jpg plinous.org



Le random tour
  1. Hallucination
  2. Twist again, monsieur l’ours !
  3. sonnet 349
  4. Rien n’a encore changé...
  5. Da Vinci Code
  6. Les trois âges de Tintin
  7. Littérature 16è : graine d’humaniste ?
  8. Vituailles
  9. Le nouvel amour est consternant
  10. sonnet 355




Les gazouillis en cours
Tweets by @plinous

Accueil > Poésie > Amnios

Amnios

plinous, le mercredi 26 juillet 2017.

Au Rivage, pour un bain de beauté
Nager jusqu’au bateau, le dernier
Brasse coulée, bonheur de l’immersion
Vitalisation par la Hougue, c’est la maison

Retour en pseudo crawl vers la plage
Quasi privée, si entre-soi, so nice
Le charme sûr de la bourgeoisie
De race, bleue, aquiline, proustienne

Bien sûr, j’aimerais en être, car le ventre s’achète
Comme le reste, je suis du Val-de-Saire
Jusqu’au tréfonds des tripes, dans l’ADN
Une séquence qui code le mot "rester"

Pourtant, ma vraie mer, je devrai l’absenter
Définitivement, sans doute, pour des problèmes
De toiture, de salpêtre, d’argent, de fait
- Un "essayiste" expert y voit de la sagesse

J’en manque aussi, moi, qui mélange la joie
Du souci de demain aux tours imprédictibles
S’ébatte la jeunesse, chatoie l’onde, crie la mouette
La splendeur hic et nunc, Le Havre à l’horizon