1412PartyPortBarcarès.jpg plinous.org



Le random tour
  1. Incertain désengagement
  2. As-tu bien lu L'École des femmes ?
  3. Sonnet 136
  4. Troie, le film
  5. De l'oubli des séismes
  6. Le prince philosophe
  7. E la Vespa va (et vogue la vie)
  8. Sonnet 151
  9. Sonnet 178
  10. Sonnet 347




Les gazouillis en cours
Tweets by @plinous

Accueil > Poésie > Mood

Mood

plinous, le samedi 27 août 2022.

Le foot encore, en tendance Twitter
Que va-t-on refonder avec tous ces débiles ?
Depuis tant d’années, je me suis fait au décalage
Mais je le vivrais mieux avec plus de jet-lag
Plus de Californie, fondu comme Mylène

Oui, c’est l’argent qui manque pour s’extraire de la masse
Ou le talent ; parler devant des gens est un problème
Alors chanter - danser ! - au Stade de France, n’est-ce pas ?
Criminel ? Si, bien sûr, j’y ai pensé ; mais qui
Pardonnera à White la mort d’Apology ?

Parenthèse : j’ai lu dans un rapport de jury
Qu’il fallait éviter de citer les séries
Qu’on attendait, tout de même, d’autres références
Plus riches, on y revient. N’étant pas candidat
Je dis fuck ton concours, société Koh-Lanta !

Pas besoin de millions comme le rappeur badass
- Je suis beaucoup plus SVLH que LVMH
Même la Mustang je m’en passerais (difficilement)
Juste de quoi me fondre entre deux eaux, profondes
La direction du monde vue d’une onde indécise