1434EdAtkinsFondationLV.jpg plinous.org



Le random tour
  1. Vol plané
  2. Sonnet 144
  3. Exotica
  4. Connais-tu Les Nuits de Paris ?
  5. Incertain désengagement
  6. Sonnet 317
  7. Sonnet 194
  8. As-tu bien lu Andromaque ?
  9. Sonnet 278
  10. Bouh !




Les gazouillis en cours
Tweets by @plinous

Accueil > Poésie > Sonnet 246

Sonnet 246

plinous, le vendredi 16 janvier 2009.

Toute la semaine sous le joug d’une loge
Maçonnico-pédérastique (paranoïa ?)
Le gang de l’art lyrique (amici opera)
On ne me verra pas sauter hors du décor
Sans élastique, voici l’éloge : « Il résista »

J’ai fait l’amer, je ne veux plus faire le mur
Elle est déjà si loin la station balnéaire
Les sirènes se sont panées
Reste un pensement pour la murène
Qu’a divorcé ; moi aussi la nuit je mens

Le docteur l’a dit : « Ils mentent tous, les patients »
A fortiori les gars qu’écrivent ; ils sont déments
A l’attention du fan de la flûte enchantée
T’as un taré chez toi, on peut pas opérer