1354PylonesCrepuscule.jpg plinous.org



Le random tour
  1. Out of Naoutte with pride
  2. Sonnet 065
  3. L'hiver vient
  4. Défragmentation littéraire
  5. Retour vers le retour
  6. Barthes, champion de tennis
  7. Qui a tué Roger Ackroyd ?
  8. By nightfall
  9. Anne Trukenski
  10. As-tu bien lu Le Père Goriot ?




Les gazouillis en cours
Tweets by @plinous

Accueil > Poésie > Sonnet 246

Sonnet 246

plinous, le vendredi 16 janvier 2009.

Toute la semaine sous le joug d’une loge
Maçonnico-pédérastique (paranoïa ?)
Le gang de l’art lyrique (amici opera)
On ne me verra pas sauter hors du décor
Sans élastique, voici l’éloge : « Il résista »

J’ai fait l’amer, je ne veux plus faire le mur
Elle est déjà si loin la station balnéaire
Les sirènes se sont panées
Reste un pensement pour la murène
Qu’a divorcé ; moi aussi la nuit je mens

Le docteur l’a dit : « Ils mentent tous, les patients »
A fortiori les gars qu’écrivent ; ils sont déments
A l’attention du fan de la flûte enchantée
T’as un taré chez toi, on peut pas opérer