0570.jpg plinous.org



Le random tour
  1. sonnet 349
  2. As-tu bien lu Le Roman comique ?
  3. Manque de correspondance
  4. sonnet 027
  5. sonnet 187
  6. sonnet 325
  7. Les Mimosas
  8. sonnet 183
  9. sonnet 074
  10. Fais comme l’oisif...




Les gazouillis en cours
Tweets by @plinous

Accueil > Poésie > 2016 (nuit du 01)

2016 (nuit du 01)

plinous, le samedi 2 janvier 2016.

Dans la nuit, il abordait tous les passants
Leur demandant où la fête avait lieu
Aucun ne répondait
Et surtout ils étaient déjà morts

OK, on sort du rêve. Réalité. Action !

Comment ça va pas bien ?
(J’ai fait la LOL Academy)
Je vais bien tout va bien
Et Bigard aussi, c’est-à-dire "enculer"
Si, lâchons tout, à l’École d’éduquer

Darude - Sandstorm : it’s a trap !
S’agit de générer du clic bordel !
Repartir positif, captatio benevolentiae
Du geek, du dépressif, des âmes esseulées
Un dernier commentaire provisoirement définitif

Mais comment recommencer, la mer
L’amer, toujours logorrhiser ?
Psittacisme miroir, les mots dans le wagon
L’être dans l’étang, l’âme dans la mare
C’est encore la chenille, qui re, qui redémarre

(Il savait désormais que ce besoin de mer qu’il avait pris pour un sentiment joué faisait vraiment partie de son lui, comme aurait dit César, une partie arrachée.)
- Ah non ! Mais qu’est-ce que c’est que cette parenthèse ?!
On avait dit pas de parenthèse !
On se ressaisit les enfants !
- Tout à fait Jean-Louis, c’est toi le metteur en espace

Je suis aigri (état) et j’aigris (action transitive)
Je maigris toujours et souvent je suis gris
I’m not the corporate dumbass kind you communication dickhead!
Hé hé hé, le foie pourri mais le cœur beau
La beauté noire (les cuisses !) de Clara Bow

Revoilà du Booba - mais preums sur le coup
Soit un patchwork de punchlines
En compagnie de Johnny, Jim and Jack
Ne manque plus que Nerval en Jedi
Pour refaire les guerres de l’étoile

Ce qui m’amène à la mégastructure autour de KIC
(Manière beigbederienne, marabout-bout de ficelle...)
Envelopper le soleil dans une sphère de Dyson...
S’il est noir, ou mouillé, quelle perte de temps !
Un monde à la Marcel ? Le défi est trop grand

Disposant au départ d’un capital symbolique modeste
J’ai voulu créer une légende
Arrhh, grosseu plaizanteurie, forêt noire, chatte
Trop lourd, trop grave, trop lent, tardigrade, puni :
Documentaliste

Alors je dépose et enduis en erreur
Kundelitch ou Calder
Homme authentique ou bien faussaire
Tâcher cette année de faire comme la reine
Never explain, never complain