0227_4Ljaune.jpg plinous.org



Le random tour
  1. Kaputt mundi
  2. Littérature 16è : graine d'humaniste ?
  3. Le pouvoir du chien
  4. Los Caballeros (duo de sang chaud)
  5. Des compressions
  6. Sonnet 069
  7. Sonnet 109
  8. Sonnet 177
  9. Sonnet 203
  10. Sonnet 271




Les gazouillis en cours
Tweets by @plinous

Accueil > Poésie > Sonnet 193

Sonnet 193

plinous, le dimanche 19 mars 2006.

La jauge était sévère au bar des Tribunaux
J’ai écopé les double-scotch pour la peine
À la même fois sept, débordé le poème !
Tout est parti en couille, je surfe sur le râteau

Le gars m’a dit : entre les deux ton cœur balance ?
Disons plutôt qu’entre mes deux la lance bat
Eh ! toi ! je te connais, tu ferais pas un blog ?
Je participe à la Révolution gnomique,
Effectivement. Gutenberg, c’est un allemand
La fin du moyen âge, la pucelle au brasier...

Enlever la salope, comme un taureau ailé !

J’ai soif ! Mais tais-toi Sganarelle ! Et le sky, où ?

Jetlag at home, relecture douloureuse, la pose
Debord : je ne suis pas quelqu’un qui se corrige