0071.jpg plinous.org



Le random tour
  1. La Constance du Jardinier
  2. Le journal gris des deux philadelphes, I
  3. sonnet 311
  4. Refusé 03 : Wouf ! Wouf !
  5. sonnet 181
  6. English improvement : the quiz !
  7. sonnet 292
  8. 2ème baffe : Adèle
  9. Maos, ces dingues
  10. L’athéologie vite traitée




Les gazouillis en cours
Tweets by @plinous

Accueil > Choses > Littérature > Défragmentation littéraire

Défragmentation littéraire

Où plinous rassemblait les memorabilia glanées ici et là
plinous, le mardi 20 janvier 2004.

Eschyle (- 525 -456), Agamemnon

Zeus ! ... quelque soit son vrai nom

Pindare (- 518 -438), deuxième Pythique

Genoi autos essi mathôn (deviens ce que tu es)

Philodème (- 108 -28), Papyrus Herculan.

Les Dieux ne sont pas à craindre
La mort n’est pas à redouter
Le bien facile à acquérir
Le mal facile à supporter

Antoine le Grand (vers 251, vers 356)

Que chacun note par écrit les actions et les mouvements de son âme, comme s’il devait les faire connaître aux autres.

Thomas d’Aquin (vers 1225 - 1274), Somme théologique, I-II

Poetica non capiuntur a ratione humana propter defectus veritatis qui est in eis.

Les créations des poètes se dérobent à la raison humaine à cause du manque de vérité qui se découvre en elles.

Rutebeuf (avant 1230, vers 1285), La Complainte de Constantinople

Vous vueil descouvrir mon corage,
Que ne sai autre laborage.

(Je veux vous découvrir mes sentiments, car c’est mon seul talent...)

Eckhart, Johannes, dit Maître (1260-1327 ?), Du détachement

L’œuvre propre de l’homme est d’aimer et de connaître

François Rabelais (1494-1553),

- Pantagruel

Foy de gentilhomme, il vault mieux pleurer moins et boire dadvantaige

Autant vault l’homme comme il s’estime

- Gargantua

Et posé le cas qu’on sens litteral vous trouvez matières assez joyeuses & bien correspondantes au nom, toutefois pas demeurer là ne fault, comme au chant des Sirenes, ains à plus hault sens interpreter ce que par adventure cuidiez dit en gaîté de coeur.

Montaigne (1533-1592), Les Essais

Les abeilles pillotent deçà delà les fleurs, mais elles en font après le miel, qui est tout leur.

(I, 26)

L’escrivaillerie semble estre quelque simptome d’un siecle desbordé.

(III, 9)

Avez-vous su méditer et manier votre vie ? Vous avez fait la plus grande besogne de toutes.

(III,13)

Théophile de Viau (1590-1626)

La Providence, les miracles et l’immortalité de l’âme sont des erreurs ou des mensonges de témoins sous l’influence de drogues.

Corneille (1606-1684), Polyeucte.

Et le désir s’accroît quand l’effet se recule.

François de La Rochefoucauld (1613-1680), maximes.

La force et la faiblesse de l’esprit sont mal nommées ; elles ne sont que la bonne ou la mauvaise disposition des organes du corps.

Blaise Pascal (1623-1662), Pensées.

Nous ne nous contentons pas de la vie que nous avons en nous et notre propre être : nous voulons vivre dans l’idée des autres, d’une vie imaginaire, et nous nous efforçons pour cela de paraître. Nous travaillons incessamment à embellir et conserver cet être imaginaire, et négligeons le véritable. [...] La douceur de la gloire est si grande qu’à quelque objet qu’on l’attache, même à la mort, on l’aime.

Fénelon (1651-1715), Les Aventures de Télémaque, I, IV.

Avant que de se jeter dans le péril, il faut le prévoir et le craindre ; mais quand on y est, il ne reste plus qu’à le mépriser.

Charlotte-Élisabeth de Bavière (1652-1722)),

Ma belle-fille ressemble à un cul comme deux gouttes d’eau.

Robert Challe (1659-1721), Les illustres françaises.

et enfin, excepté la grosse sonnerie, j’avais eu tout le reste du service.

Denis Diderot (1613-1784), Jacques le fataliste.

Non seulement vos vers sont mauvais, mais il m’est démontré que vous n’en ferez jamais de bons.
- Il faudra donc que j’en fasse de mauvais ; car je ne saurais m’empêcher d’en faire.

Le Maître : - ... À propos, Jacques, crois-tu à la vie à venir ?
Jacques :- Je n’y crois ni décrois, je n’y pense pas. Je jouis de mon mieux de celle qui nous a été accordée en avancement d’hoirie.

Jacques Cazotte (1719-1792), Le Diable amoureux.

Ah ! Biondetta ! Si vous n’étiez pas un être fantastique, si vous n’étiez pas ce vilain dromadaire !

Rétif de la Bretonne (1734-1806), Les Nuits de Paris.

Surtout ne protégez pas le luxe ! c’est un monstre qui, sous l’apparence de faire du bien à quelques travailleurs, dévore l’État !

Johann Wolfgang Goethe (1749-1832), Souffrances du jeune Werther.

Dieu puissant, qui m’a fait tous ces dons, que n’en as-tu retenu une partie, pour me donner en place la confiance en moi-même et la modestie !

Saint-Just (1767-1794)

La prolixité de la correspondance et des ordres du gouvernement est une marque de son inertie, il est impossible que l’on gouverne sans laconisme.

François René de Chateaubriand (1768-1848)

L’enthousiasme vient de l’ignorance ; guérissez celle-ci, l’autre s’éteindra : La connaissance des choses est un opium qui ne calme que trop l’exaltation.

Charles Nodier (1780-1844), De quelques phénomènes du sommeil.

Les paysans de nos villages qui lisaient, il y a cent ans, la légende et les contes de fées, et qui y croyaient, lisent maintenant les gazettes et les proclamations et y croient. Ils étaient insensés, ils sont devenus sots, voilà le progrès.

Stendhal (1783-1842), La Chartreuse de Parme.

... au milieu des plats intérêts d’argent, et de la froideur décolorée des pensées vulgaires qui remplissent notre vie, les démarches inspirées par une vraie passion manquent rarement de produire leur effet...

Honoré de Balzac (1799-1850)

- Splendeur et misère des courtisanes.

... un de ces génies incomplets qui ont quelque puissance pour désirer, pour concevoir, ce qui est peut-être la même chose, mais qui n’ont aucune force pour exécuter.

- La peau de chagrin

Ma vie est comme rétrécie par un phénomène moral.

Victor Hugo (1802-1855), Napoléon le petit.

M. Louis Bonaparte a réussi. Il a pour lui désormais l’argent, l’agio ; la banque, la bourse, le comptoir, le coffre-fort, et tous ces hommes qui passent si facilement d’un bord à l’autre quand il n’y a enjamber que de la honte.

Gerard de Nerval (1808-1855)

- Lettre à son père, juste avant sa mort

Ma situation est bonne quoique toute dans l’avenir.

- Sylvie

J’ai mangé du tambour et bu de la cymbale.

- Voyage en Orient

Quant à nous autres, pauvres poètes, de quel droit irions-nous briller parmi les princes et les banquiers ?

Alfred de Musset (1810-1857), Lorenzaccio.

Hélas ! les rêves des artistes médiocres sont des plantes difficiles à nourrir, et qu’on arrose de larmes bien amères pour les faire bien peu prospérer.

Henry David Thoreau ( 1817-1862)

My life has been the poem I would have writ,
But I could not both live and utter it.

Gustave Flaubert (1821-1880)

- Bouvard et Pécuchet

le tombeau faisait un cube au milieu des épinards,

Néanmoins il était séduit par Genoude, trouvant habile de faire se rejoindre les deux bouts de l’histoire, si bien que le milieu est du remplissage ;

- L’Éducation sentimentale

Il trouvait que le bonheur mérité par l’excellence de son âme tardait à venir.

La plupart des hommes qui étaient là avaient servi, au moins, quatre gouvernements ; et ils auraient vendu la France ou le genre humain, pour garantir leur fortune, s’épargner un malaise, un embarras, ou même par simple bassesse, adoration instinctive de la Force.

- Correspondance

À Louise Colet, le 6 juillet 1852 :

La passion ne fait pas les vers. – Et plus vous serez personnel, plus vous serez faible.

À la Princesse Mathilde, le 13 novembre 1870 :

Quoi qu’il advienne, tout ce que nous avons aimé est fini ! Nous pourrons devenir vertueux, mais nous serons bien bêtes ! Dans quel monde de pignoufs on va entrer !

À Léonie Brainne, le 5 octobe 1872 :

Je vais enfin dire ma manière de penser, exhaler mon ressentiment, vomir ma haine, expectorer mon fiel, éjaculer ma colère, déterger mon indignation…

À Ernest Feydeau, mai 1873 :

Les ecclésiastiques de la Seine-Inférieure se signalent par leurs débordements. Le vicaire d’Harfleur vient d’être condamné à vingt ans de galères pour avoir effondré plusieurs de ses jeunes paroissiens. Et celui de Canteleu qui s’appelle Chalumeau a été surpris souillant le cimetière des protestants avec deux jeunes filles. Il y a encore une anecdote, mais je manque de détails. N’importe ! Tu vois que l’ordre se rétablit. Ça rassure.

À la princesse Mathilde, 23 novembre 1876 :

Un temps va venir où tout le monde forcément sera "homme d’affaires" ? (Mais dans ce temps-là, Dieu merci, je ne vivrai plus.) Tant pis pour nos neveux ! Les générations futures seront d’une grossièreté ignoble.

À sa nièce Caroline, 30 janvier 1879 :

Je n’aime pas à ce que le Public sache rien de ma personne : « Cache ta vie », maxime d’Épictète. [1]

À Edma Roger des Genettes, 8 octobre 1879 :

Donner au public des détails sur soi-même est une tentation de bourgeois à laquelle j’ai toujours résisté.

Ernest Feydeau (1821-1873), Théophile Gautier : souvenirs intimes.

- Flaubert a plus d’esprit que nous. Il sera plus heureux que nous.
- Pourquoi ?
- D’abord il a eu l’intelligence de venir au monde avec un patrimoine quelconque, chose qui est absolument indispensable, à celui qui veut « faire de l’art ». Ensuite, il a eu la sagesse de ne point embarrasser sa vie d’une femme légitime ou illégitime, ni d’enfants.

Fiodor Mikhaïlovitch Dostoievski (1821-1881), Le joueur.

J’ai rassemblé et relu mes notes, qui sait, peut-être pour me convaincre que je ne les ai pas écrites dans un asile ?

Léon Nikolaïevitch Tolstoï (1828-1910), La Guerre et la Paix.

Ce n’est qu’après une bouteille ou deux qu’il prenait vaguement conscience que ce terrible nœud enchevêtré de la vie qui l’épouvantait en temps ordinaire, n’était pas si effrayant qu’il lui avait paru. […] C’est sous l’action du vin seulement qu’il disait : « Ce n’est rien, je débrouillerais ça. Voilà, j’ai déjà une explication. Mais pour le moment je n’ai pas le temps. Je réfléchirai à tout cela plus tard. » Cependant ce « plus tard » n’arrivait jamais.

Louise Michel (1830-1905), devant le conseil de guerre - 1871.

Libérés, libertins, libertaires, libres... Messieurs, ne distinguez pas. Nous sommes athées car nous souhaitons être libres

Paul Verlaine (1844-1896), Art poétique.

Prends l’éloquence et tords-lui son cou.

Bram Stoker (1847-1912), Dracula.

This diary seems horribly like the beginning of The arabian Nights

for in the enlighted age, when men believe not even what they see, the doubting of wise men would be his greatest strengh.

Alfred Loisy (1857-1940)

Jésus annonçait le royaume et c’est l’Église qui est venue.

Henri de Régnier (1864-1936), sur un registre du pavillon de Croisset

Flaubert, Bouilhet, vos noms sont unis dans la gloire
Car vos cœurs ont battu d’un même amour du beau.
Qu’importe que vainqueurs d’une même victoire
Pour vaincre l’oubli sombre et la mort sans mémoire
L’un ait eu l’étincelle et l’autre le flambeau !

Marcel Proust (1871-1922), Du côté de chez Swann.

Il me semblait alors que j’existais de la même façon que les autres hommes, que je vieillirais, que je mourrais comme eux, et que parmi eux j’étais seulement du nombre de ceux qui n’ont pas de dispositions pour écrire.

comme certains romanciers, [Swann] avait distribué sa personnalité à deux personnages, celui qui faisait le rêve, et un qu’il voyait devant lui coiffé d’un fez.

Robert Musil (1880-1942)

Il y a plus d’avenir dans l’instable que dans le stable et le présent n’est qu’une hypothèse que l’on n’a pas encore dépassée.

Stephan Zweig (1881-1942), La confusion des sentiments.

Celui qui n’est pas passionné devient tout au plus un pédagogue ; c’est toujours par l’intérieur qu’il faut aller aux choses, toujours, toujours en partant de la passion.

Gaston Bachelard (1884-1962), La psychanalyse du feu.

En fait, une oeuvre poétique ne peut guère recevoir son unité que d’un complexe.

Pierre Benoit (1886-1962), citation d’un certain Svai Muy Kuor en exergue du Roi lépreux.

Les uns cueillent une mangue,
Les autres deux.

Saint-John Perse (1887-1975), Amers.

...Je vous ferai pleurer, c’est trop de grâce parmi nous.

Agatha Christie (1891-1976), Le Meurtre de Roger Ackroyd  ; le narrateur et assassin :

Je suis assez satisfait de moi comme écrivain.

Louis-Ferdinand Céline (1894-1961), Nord

mais tout de même, de temps en temps, à titre expérimental, un certain moi est nécessaire...

Jean Giono (1895-1970), Un roi sans divertissement.

On ne peut pas vivre dans un monde où l’on croit que l’élégance exquise du plumage de la pintade est inutile.

André Breton (1896-1966), Nadja.

Rien ne sert d’être vivant, le temps qu’on travaille.

Louis Aragon (1897-1982), Que serais-je sans toi ?

Et pourtant je vous dis que le bonheur existe
Ailleurs que dans les rêves, ailleurs que dans les nues
Terre, terre, voici ces rades inconnues.

Francis Ponge (1899-1988), Proêmes.

C’est alors qu’enseigner l’art de résister aux paroles devient utile, l’art de ne dire que ce que l’on veut dire, l’art de les violenter et de les soumettre. Somme toute fonder une rhétorique, ou plutôt apprendre à chacun l’art de fonder sa propre rhétorique, est une œuvre de salut public.

Jorge Luis Borges (1899-1986), Autres inquisitions.

Dans une certaine encyclopédie chinoise intitulée Marché céleste des connaissances bénévoles, il est écrit que les animaux se divisent en : (a) appartenant à l’Empereur, (b) embaumés, (c) apprivoisés, (d) cochons de lait, (e) sirènes, (f) fabuleux, (g) chiens en liberté, (h) inclus dans la présente classification, (i) qui s’agitent comme des fous, (j) innombrables, (k) dessinés avec un pinceau très fin en poils de chameau, (l) et caetera, (m) qui viennent de casser la cruche, (n) qui de loin semblent des mouches.

Marcel Aymé (1902-1967), Clérambard.

Le curé : ... Et l’Eglise, seule, a compris la nécessité de protéger les fidèles contre la parole du Christ.

Hergé (1907-1983), Tintin et les Picaros.

TINTIN : Voyons, capitaine...
HADDOCK : Qui est capitaine, ici, vous ou moi ?
TINTIN : Vous, bien sûr, vous êtes le capitaine Haddock...
HADDOCK : C’est un nom ridicule ça... Et mon prénom ?
TINTIN : Archibald, non ?
HADDOCK : Encore plus ridicule... Et vous ?
TINTIN : Moi, je m’appelle Tintin.
HADDOCK : Grotesque !

Roger Gilbert-Lecomte (1907-1943), Le Grand Jeu (?).

Pourquoi parler depuis dix ans de névrose et de folie, alors que j’en aperçois seulement les redoutables inconvénients, et que ma tête fait peur à tous.

René Char (1907-1988), Feuillets d’Hypnos

Notre héritage n’est précédé d’aucun testament.

Claude Lévi-Strauss (1908-), Tristes tropiques.

Cette promotion des préoccupations personnelles à la dignité de problèmes philosophiques risque trop d’aboutir à une sorte de métaphysique pour midinette...

Malcolm Lowry (1909-1957), Au-dessous du volcan, (le consul, chap. V)

J’ai derrière mon dos un autre ennemi que vous ne pouvez voir. Un tournesol. Je sais qu’il m’observe et je sais qu’il me hait.

Gogol, Le Mahabharata, Blake, Tolstoï, Pontoppidan, les Upanishads, un Mermaid Marston, Berkeley, Duns Scotes, Spinoza, Vice Versa, Shakespeare, Un Taskerson complet, A l’ouest rien de nouveau, le Rig-Veda – Dieu sait pourquoi, Janot Lapin. « On trouve tout dans Janot Lapin », disait souvent le consul…

(chap. VI)

Georges Henein 1914-1973, La Guerre qui revient.

9. Les droits de l’humanité sont en danger
10. La justice est en danger
11. La civilisation est en danger
12. Le profit est en danger
13. Et les pissotières à roulettes également
14. Silence aux lâches
15. La parole est aux lèche
16. Culs

Romain Gary 1914-1980, La promesse de l’aube.

J’en arrivais presque à conclure qu’un pseudonyme ne suffisait pas, comme moyen d’expression littéraire, et qu’il fallait encore écrire des livres.

Roland Barthes (1915-1980), Le degré zéro de l’écriture.

...du parler marxiste pour qui toute opposition est de classe ; du psychanalytique pour qui toute dénégation est aveu ; du chrétien pour qui tout refus est quête.

Pier Paolo Pasolini (1922-1975), Qui je suis.

j’ai essayé, c’est vrai, de faire œuvre comique,
suprême ambition pour un écrivain
- mais je n’y ai réussi qu’en partie
parce que je suis un petit-bourgeois
et que j’ai tendance à tout dramatiser.

José Cabanis (1922-2000), Toulouse, mur de la médiathèque.

Chaque créature, unique et incomparable, aurait mérité depuis que le monde existe de laisser son témoignage ; ce serait celui d’une vie, toujours pathétique et riche, et imprévue, même pour les plus humbles et les plus méconnus.

Pierre Bourdieu (1930-2002 ), Questions de sociologie.

Les dominants, dans tous les champs, voient leur domination comme la fin de l’histoire.

La science qui doit rendre raison de ce qui est, postule par là même que rien n’est sans raison d’être.

...la vieille leçon du Parménide selon laquelle il y a des Idées de toute chose, y compris de la crasse et du poil, a été très peu entendue.

Fred (1931-2013 ), Le naufragé du "A".

Ces lettres étaient posées au milieu de l’océan, comme des îles... mais ce n’étaient pas des îles. Elles existaient et en même temps n’existaient pas.

Raoul Vaneigem (1934-), Le Chevalier, la Dame, le Diable et la mort.

Entre l’esclavage fonctionnarisé et la liberté toujours menacée par quelque complaisance lucrative, il n’y a guère de place pour l’être humain.

À un interlocuteur, irrité par la difficulté de mes livres, qui me lançait : "Êtes-vous sûr de comprendre tout ce que vous écrivez", j’entrepris d’expliquer laborieusement que, oui, chaque mot était pesé, chaque phrase accordait à la conscience de ce que j’éprouvais une formulation aussi adéquate que possible.

Michel Hulin (1936-1988 ), La mystique sauvage.

Ainsi tendus et affairés dans la poursuite de nos intérêts mondains, nous n’avons pas la moindre idée de l’immense soulagement que représenterait le dépôt du fardeau, c’est-à-dire le renoncement à nous affirmer à tout prix contre l’ordre du monde et aux dépens d’autrui.

Philippe Sollers (1936- ), Un vrai roman.

Moralité : la réalité tue, la fiction sauve. C’est par la fiction qu’on trouve le réel et la vérité. Mais, contrairement à ce qu’on croit, la fiction ("fluide sacré") n’est pas "fictive". Elle crée le temps et l’espace de la vérité.

Patrick Modiano (1945- ), Place de l’étoile.

Oui, je rêve de ruiner toute la paysannerie française et d’enjuiver le Cantal.

Jean-Bernard Pouy (1946- ), Spinoza encule Hegel.

- La poésie est la plus grande des stratégies !

Alain Bashung (1947-2009 ), La nuit je mens.

J’ai fait la saison dans cette boîte crânienne

James Ellroy (1948- ), Ma Part d’ombre.

Les gars portaient des uniformes kaki et conduisaient des Ford Interceptor de 56.

Betty Short parvenait à se convaincre qu’elle était quelque chose d’original. Elle se trompait dans ses calculs.

Je savais que toutes choses allaient mal, de chaos en chaos. Ma formation empirique dans le domaine du chaos était d’une validité sans faille.

Pascal Quignard (1948- ), Les Ombres errantes.

Il n’y a plus moyen de discerner entre guerre mondiale et guerre civile dès l’instant où il n’y a plus qu’un seul monde.

Nick Tosches (1949- ), In the hand of Dante.

Immature writers plagiarize ; mature writers steal

Philippe Meirieu (1949- ), Pédagogie : des lieux communs aux concepts clés.

L’entrée dans l’écrit ne relève pas seulement de la maîtrise de compétences techniques ; elle renvoie à l’adhésion d’un sujet au projet d’écrire, à la possibilité de mettre à distance une situation et une émotion, à la nécessité de donner une forme partageable à son expression...

Stieg Larsson (1954-2004 ), Millenium 1.

Armageddon was yesterday - today we have a serious problem.

Jay Mc Inerney (1955- ), Brightness falls.

Writers, he thought, are people who think of the right retort long after they get home. Retarded riposters.

Jean-Pierre Levaray (1955- ), Putain d’usine.

Ils ont bien compris comment nous tenir : par la peur, l’individualisme, le repli sur soi, et avec la seule perspective de pouvoir, quand même, consommer. Notre servitude volontaire se fait au prix d’une nouvelle bagnole ou d’un lecteur DVD. Il faudra bien arriver à changer ça, sous peine d’en crever, tous.

Michel Houellebecq (1956 (ou 58) - )

- Plateforme.

Il est curieux de penser à tous ces êtres humains qui vivent une vie entière sans avoir à faire le moindre commentaire, la moindre objection, la moindre remarque. Non que ces commentaires, ces objections, ces remarques puissent avoir un destinataire, ou un sens quelconque ; mais il me semble quand même préférable, au bout du compte, qu’ils soient faits.

Je ressemblais au total exactement à ce que j’étais : un fonctionnaire quadragénaire qui tentait de se déguiser en jeune pour la durée de ses vacances ; c’était décourageant.

- La possibilité d’une île

Ce n’est plus tellement facile d’avoir des relations, à partir d’un certain âge [...] On n’a plus tellement l’occasion de sortir, ni le goût. Et puis il y a beaucoup de choses à faire, les formalités,les démarches... les courses, le linge. On a besoin de plus de temps pour s’occuper de sa santé, aussi, simplement pour maintenir le corps à peu près en état de marche. A partir d’un certain âge, la vie devient administrative - surtout.

- La carte et le territoire

Pour ce qu’il avait pu en observer, l’existence des hommes s’organisait autour du travail, qui occupait la plus grande partie de la vie, et s’accomplissait dans des organisations de dimension variable. A l’issue des années de travail s’ouvrait une période plus brève, marquée par le développement de différentes pathologies.

Bertrand Cantat (1964- ), A ton étoile.

À Marcos
À la joie
À la beauté des rêves
À la mélancolie
À l’espoir qui nous tient

Julien Coupat (1974- ), Le Monde 25.05.09.

De mémoire française, il ne s’était pas vu depuis bien longtemps que le pouvoir prenne peur à cause d’un livre. On avait plutôt coutume de considérer que, tant que les gauchistes étaient occupés à écrire, au moins ils ne faisaient pas la révolution. Les temps changent, assurément. Le sérieux historique revient.

Booba (1976- ), AC-Milan

Il parle français, dit de la merde, peut-on dire qu’il est bilingue ?

Moi je fais le halla halla
Pur comme la blanche du Guatemala
Mon pays va mal va mal
Compte pas sur nous pour tirer l’alarme

Superflu (1994- ), Le cheval de peine.

Et mon cheval de peine m’attend dehors
Pour les galops pour les ruades
Les coups de sabots, l’estafilade au flan droit
Et mon cheval de peine m’attend dehors
Pour les sanglots, pour les ruades
Les coups de sabots, la cavalcade au flambeau

Le Rat Luciano de la Fonky Family, La Furie et la Foi (1997).

Le rat manie le mic l’ami, comme Mani manie le flingue dans les rues de Miami

The Big Lebowski (1998) de Joel et Ethan Coen

Let me explain something to you. Um, I am not "Mr. Lebowski". You’re Mr. Lebowski. I’m the Dude. So that’s what you call me. You know, that or, uh, His Dudeness, or uh, Duder, or El Duderino if you’re not into the whole brevity thing.

Nouvelle Vague (1990) de Jean-Luc Godard

- Dites-nous un mot sur votre conception du rôle de chef.
- Agir en primitif, rêver en stratège.

Stupeflip (2000 - ) À bas la hierarchie ! ( in Stupeflip 2003).

Pense à Rosetta, à Ressources humaines
Chaque fois que tu te feras ken par ce putain de système !

Michel Brix (? - ) L’Attila du roman (p. 23).

Flaubert se montre complètement fermé, également, à l’idée de progrès. Et pour cause : cette idée est souvent peu perceptible dans le champ clos des destinées individuelles (lesquelles vont immanquablement vers la dégradation et la mort), mais apparaît en revanche, sinon clairement, en tout cas plus distinctement, pour peu que l’on prenne en compte, non le cas d’une seule personne, mais l’humanité entière.

[1Maxime épicurienne, attribué à tort par Flaubert à Épictète, stoïcien.