Accueil > Poésie > Sonnet 273

Sonnet 273

L’île, de nouveau l’île, sur mistral synchro
Le temps cyclique, l’éternel renouveau
Travers sud-ouest, près, grand largue, retour au pont
Bonjour les vieux amis, jolie combinaison

Hier soir au ciné, j’ai compris l’inception
Qu’on a faite sur moi de l’idée de poète
C’est Roche sans doute qui me l’a mise en tête
Alors que je rêvais en cours de science-fiction

Depuis c’est l’écriture pour les robots spammeurs
L’injection dans la toile de vers à contrecœur
Et pourtant je suis bien planchiste et salarié
La muse et son commerce : crachats à essuyer

La Gaga à gogo, les raquettes au blockhaus
Loisirs d’esclaves. Fais tes valises Liliane, raus !

Index global


20221016Jean-LucBuddha.jpg plinous.org