0162FiacTuilleries.jpg plinous.org



Le random tour
  1. Sonnet 248
  2. Requiem pour Lydia
  3. Le veau sous Flaubert
  4. Sonnet 014
  5. Sonnet 020
  6. Sonnet 250
  7. À jamais beau
  8. Bris de Flaubert
  9. Sonnet 126
  10. As-tu bien lu L'Éducation sentimentale ?




Les gazouillis en cours
Tweets by @plinous

Accueil > Poésie > Sonnet 171

Sonnet 171

plinous, le mardi 20 septembre 2005.

Je lis Karl Marx sur la plage
- C’est de naissance mon adjudant
J’aime tant les mines du voisinage
Et puis le capital : c’est important

S’il reste un peu de sperme dans la thermos
Tu donneras quelques œufs
Pour refaire un cosmos
Un tout qui serait mieux

Certes, camarade, mon sphénoïde est évolué
Si j’étais pris dans l’hermétique
Je saurais bien me débrouiller
Sans alléguer qu’il faut du fric

Peu de sous-sous dans la po-poche, raté
La gueule du monde est vraiment moche, olé !