Accueil > Poésie > L’inconditionnel

L’inconditionnel

La condition première de l’écrire est l’argent
Mais on ne peut pas le dire, c’est emmerdant
Si on le dit, tout de suite : raté, aigri
Ou alors (pire) : dans le rayon sociologie

La condition de la vie au gré de la vague
C’est l’argent, si, je ne bisse pas pour la blague
Regarde le prix d’une voile : exorbitant !
C’est surtout de l’oseille qui glisse sous le vent

Ma vie rêvée est faite de surf et de mots
J’en ai fait un poème comme le vieux Thoreau
À défaut de la vivre. Et sinon chez autrui

Ebola en Afrique, à l’ouest, pas de bol
Les bombes sur Gaza me rendent fol
Mais voilà... et l’univers, l’infiniment petit

Index global


0011.jpg plinous.org