Accueil > Poésie > Sonnet 045

Sonnet 045

Qu’il intercède ce fainéant, qu’il intercède !
10 août : je veux une vie au gré du vent
Utile aux autres, éventuellement
Mais plus la comédie (c’est le travail)
Il faut qu’Il cède

Visite de l’usine de retraitement atomique
Rassurez-vous, il n’y a aucun danger
Une dame avec chapeau demande
Si l’eau de la piscine est borée

Tout le monde veut étaler sa science
Tout le monde sait, tout le monde maîtrise
Non, ça n’a rien à voir Tchernobyl
C’est les russes, comprenez hein ?

L’avenir, décidons-en et les gosses verront bien

Index global


0301Plasticines.jpg plinous.org