0036.jpg plinous.org



Le random tour
  1. Sotos, mauvais Djian
  2. sonnet 158
  3. sonnet 018
  4. Connais-tu Les Nuits de Paris ?
  5. sonnet 105
  6. Avertissement
  7. Around the world, around...
  8. Célibataire particulier
  9. Littérature française : identifier les responsables
  10. Mais si on savait !




Les gazouillis en cours
Tweets by @plinous

Accueil > Poésie > Dial de Geste

Dial de Geste

plinous, le dimanche 21 juin 2015.

Tribunal saison x, violence en réunion
Les managers sont là, toutes les directions
Le procès de l’année, comme l’année dernière
Les mêmes accusés face au Grand Stratéguerre

Laptops en barricades, tableurs chargés à bloc
Sourires sur les façades, madeleine, expresso
Trop à ze-lai, tout matche, we are so pro
Chacun voit l’autre à la Booba, un glock
Dans la boca ; last floor la haine est infernale

Mais la voix impériale : "Alors qu’on fait ces gens ?"
- Ils ont mené la barque plutôt placidement
- Les objectifs ?
- Ils sont tout juste atteints
- À peine à la hauteur d’une ambition mesquine...
- Permettez ! Pardon Grand Stratéguerre, je veux dire...
- Silence vermine ! Le Business c’est la guerre !
La paix une utopie des anciens Fonctionnaires

Messieurs les procureurs, à vos réquisitoires !
Alors les directeurs prennent le masque grave
Un à un ils égrènent les griefs infondés
Essuyant les sarcasmes du chef, nonobstant
Car tout le monde doit être humilié, c’est le but
Du jeu, de la mort au travail, de l’adieu à Venise

Et pour finir un verbatim, osons innover :
"Je vous demande de mettre
Les personnels en tension."