Accueil > Poésie > Sonnet 280

Sonnet 280

Réflexions pneumatiques au-dessus de la mer
Des nuages. New fashion fonctionnaire en quête
De marchés, spirituel encore, rêvant
À l’abord de cette masse cotonneuse
Aussi tentante qu’une neige vierge

Mais il faut atterrir, sur la piste
Au milieu des lapins, dans la ménagerie
Avec les clowns, les tigres, les managers
Qui n’ont pas lu La Princesse de Clèves

Non, rien à déclarer

Couloirs longs, courants d’air
Métro, bus et galère

J’ai soif moi aussi – 2 glaçons mon adjudant !
L’époque nous crucifie (mais c’était pire avant)

Index global


1297SunderboysAffiche.jpg plinous.org