Accueil > Poésie > Verdict automnal

Verdict automnal

Trop décalé, comme le chevalier qui rote
Je hèle des lecteurs qui ne sont que web bots
Le sieur V m’accompagne, c’est un sachant pansé
Lui aussi se déguise, il est prof de français

Mais les moulins quand même, il faudrait arrêter
L’inspiration cyclique, toujours les mêmes étés
Poésie touristique, retour au Val-de-Saire

Y a pas grand-chose mec, il faudrait du mystère
Le Saint Graal -> le sang réal -> la sangria
J’ai beau faire des efforts, le sérieux ne vient pas
Tout mélangé dans l’œuvre au noir
Tu parles d’un saturnien !
Il est plutôt marrant le canard
C’est qui ? C’est Saturnin !

Ce sera un peu juste pour la recréation
Et tout à fait insuffisant pour racheter
La maison des vers et du bonheur familial

Index global


californie 2020_04_Castle Hearst (11).jpg plinous.org