0227_4Ljaune.jpg plinous.org



Le random tour
  1. 9. Vers un verdict (2)
  2. Marinade de vers villégiaturesques à la sociologie envieuse
  3. Sonnet 305
  4. Bourbon
  5. Plateforme
  6. Dans le gras de la cuisse
  7. 4. Flash back (just some illusions)
  8. L'hiver vient
  9. L’été 2017
  10. Sonnet 182




Les gazouillis en cours
Tweets by @plinous

Accueil > Poésie > Sonnet 200

Sonnet 200

plinous, le jeudi 20 septembre 2007.

Enfin pline arriva et la ville rosit
Il faudra faire soigner cette mégalomanie
L’assimilation du cosmos à l’ego
Me rend plus nihiliste que les boches du Lebo

Bon, que voulais-je dire ?
Rien, c’est ce que je disais.

Pervers métonymique et mythomane
Tel l’auto-designé Stark en iron man
Survolant ses usines sur la cover d’un Strange
M’avait plu tout de suite celui-là, c’est étrange

La rime est riche, le cœur est chiche
Vieux essais ou analyse de fauché pour fuir l’enfer
Ni lac, ni Naples, ni l’amour, ni l’aimée
Ici le monde est absent