0116.jpg plinous.org



Le random tour
  1. sonnet 232
  2. sonnet 077
  3. C’était journée portes ouvertes à la ferme
  4. Refusé 16 : Galaxy X
  5. Etre Robbie Williams
  6. Hergé, passionnément dépassionné
  7. L’Affaire du Dahlia noir
  8. Le nouvel amour est consternant
  9. Bris de Flaubert
  10. sonnet 029




Les gazouillis en cours
Tweets by @plinous

Accueil > Poésie > Sauvez donc la planète !

Sauvez donc la planète !

plinous, le samedi 7 septembre 2019.

Cet été je fus l’Amazonie
Un feu de paille démarré dans l’avion
Par simple juxtaposition de corps vêtus
Et partage de rires extracorporate
Lors d’un voyage vers le château ministériel
Le feu follet, donc, avait fait de mon cœur
Une terra brulata - comme on dit en latin
J’en étais aussi mal que le poumon planétaire
Mais du moins pouvais-je me baigner ; les vagues
Et l’amour des miens ont fait reverdir le bouzin

J’étais rasséréné au retour des congés
Aidé aussi par la photography
De Rachel Bernard (qui n’a pas choisi ce nom)
J’écrivais à nouveau des conneries
Quand un ouragan de catégorie 5
Vint doucher tous mes espoirs de quiétude
En fin d’été je fus une île tropicale
La réunion, première de la rentrée
Qui me fit retrouver la cause des effets
Dévastateurs, me fut fatale ; le cœur noyé

Deux catastrophes naturelles coup sur coup
Comment je fais pour être encore debout ?
J’écoute les conseils de Booba dans Brut
Et repars en pélerinage au ranch Spahn
(C’est dur ʃ/s, comme les épines dans les roses)
Enfin j’écope, avec de la culture
Et je pourrais m’en sortir, n’était le taf
Qui m’impose une cohabitation létale
Tel que vont les choses, cet hiver (il vient, c’est vrai)
Je serai la fin du monde