Accueil > Poésie > Looping

Looping

Ceci est une trace.
Ceci n’est pas une preuve de vie.

Proffe de lettres, ma milf, tu t’extasies
Qui ne connaît rien de la relativité générale
Qui a lu Proust, n’a rien compris
Le temps ne s’écoule pas
Le futur est écrit
Sous le pavé, toutes les plages du passé
Il n’a rien retrouvé car rien n’était perdu
Tout juste déplacé

Mais il s’est souvenu
Bien sûr, tu as raison, la mémoire est l’objet
De la quête du narrateur, l’anamnèse
Comme on dit dans les amphis d’hypersensibles
D’hypertrophiés, de fainéants, de babas-cool
Et de gens formidables. Je dis royalement
"Pardonne à ma cuistritude". J’ai vu trois vidéos
De sciences dures, et je tutoie Einstein. Draillefire

Que veux-tu Valérie ? J’ai beau faire, tout m’intéresse
Le Python, la synthèse des protéines
L’anglais pour réunion, les voyages des vikings
Je bouffe du mooc jusqu’au stress cognitif
Comme on pousse la fonte pour faire péter les fibres
Tout ça pour accoucher de l’antique je sais
Rien
Reste les gammes du Trône, à la fin

Index global


0227_4Ljaune.jpg plinous.org