0245Ellroy.jpg plinous.org



Le random tour
  1. Sonnet 180
  2. Sonnet 195
  3. Sonnet 359
  4. Sonnet 161
  5. Sonnet 090
  6. Un tout petit monde
  7. Sonnet 335
  8. MISRH, atentas
  9. Poème téléphérique
  10. Salut à toi, le moulin




Les gazouillis en cours
Tweets by @plinous

Accueil > Poésie > Sonnet 356

Sonnet 356

plinous, le lundi 3 mars 2003.

Tu vois le puceron sur les Essais de Montaigne
Quel sens donne-t-il à l’encre et au papier ?
Bon, c’est encore de la matière, élaborée
Mais le texte, lui, c’est quoi pour son règne ?

Je nous vois comme ça, des pucerons en orbite
Incapables de lire un tout inexpliqué
Alors on fait ce qu’on peut, on observe, on s’agite
Mais comprendre… admettons qu’on n’est pas équipés

Les progrès de la science, bien sûr, nulle ironie
Respect total plutôt pour tous les positifs
Qui traquent les indices d’une énigme infinie
Et sont les vrais cadors du génie créatif

Mais verra-t-on un jour les autres dimensions
Au-delà des symptômes, la cause, le but ? Camion