20220702_02_fille noir et blanc.jpg plinous.org



Le random tour
  1. Une oeuvre libre de toute connexion
  2. Sonnet 213
  3. Je disait moi
  4. Sonnet 309
  5. Sonnet 146
  6. Sonnet 061
  7. As-tu bien écouté Booba ?
  8. Sonnet 097
  9. 8. Vers un verdict (1)
  10. Sonnet 273




Les gazouillis en cours
Tweets by @plinous

Accueil > Poésie > À Pourville

À Pourville

plinous, le mercredi 1er novembre 1995.

À Pourville au milieu de l’été
Je nageais dans la houle
Et jouissais
Accoutumant mon corps
A tenir sa chaleur
Pour les temps pressentis
De drapeaux écarlates

La chienlit en action
Paraît bien dérisoire
Ballotté par les flots
À la force éternelle
Aux pieds d’altières falaises
Sales, et de tendre âpreté

Retrouver la mer !
Faire l’enfant
Connaître son rythme
Et pourtant s’affirmer
Embrasser son chemin dans le sein
Du ressourçant chaos
Vie !

On annonce un gros temps
Alors soit !
Aux rouleaux dans la joie
Prêt pour les pavés, la fureur
« Le désordre », le combat
Si nécessaire mais tellement déprimant