0954.jpg plinous.org



Le random tour
  1. Aurélia ou l’autoportrait en délire
  2. sonnet 227
  3. Devant la vague noire
  4. sonnet 001
  5. sonnet 278
  6. Le voyage gelé
  7. sonnet 246
  8. sonnet 258
  9. sonnet 030
  10. Tout va bien, jusque-là




Les gazouillis en cours
Tweets by @plinous

Accueil > Poésie > Année d’émoi (sonnets) > sonnet 358

sonnet 358

plinous, le samedi 9 mars 2013.

Tarmac qui rime avec Blagnac mais fuck !
Bétaillère low cost, small business, sprezzatura ?
Inaccessible. Pour la vengeance j’embarque Booba
Biatch sur la bite’zère, bicrave le heiran luc

Nach Paris ! Montparnasse
Zimmer un cran au-dessus de l’hôtel de passe
C’est vrai que pour dormir je pourrais périphérer
Les lumières sur les mythes font encore leur effet

Je me plains, confit, deux bières, couché
Pire que les gars de Jumièges comme énervé
En vérité une bonne soirée avec les deux amis

Demain le bal des entreprises, dans le jury
S’agit de pécho les signes qui indiquent le bon choix
Puis faire une moue comme ci, une moue comme ça