0850.jpg plinous.org



Le random tour
  1. Nerval le ténébreux
  2. Chronic’art en balance
  3. Short walks with hype men and women
  4. sonnet 163
  5. sonnet 346
  6. As-tu bien lu Jacques le fataliste ?
  7. sonnet 227
  8. sonnet 265
  9. sonnet 246
  10. Vivre, avec ou sans permis




Les gazouillis en cours
Tweets by @plinous

Accueil > Poésie > Année d’émoi (sonnets) > sonnet 317

sonnet 317

plinous, le dimanche 29 avril 2012.

Des mots dans le nuage, quelque part au-dessus
De l’équateur, sur du papier à entête
du Royal Mauruuru. Des mots perdus
Dans le réseau, comme un cargo
Dans l’immensité bleue du Pacifique

J’ai oublié de mettre les chaussettes de contention
Il m’a semblé important de mentionner ce fait
Pour accentuer l’image du cargo perdu
"Dans l’immensité bleue du Pacifique"

Le défaut d’importance de quoi que ce soit
Par rapport au tout, et l’existence néanmoins
De ces quasi néants

Je reviens du bout du monde apparemment le même
Mais au fond bouleversé. Champagne évidemment !