Accueil > Poésie > Sonnet confit

Sonnet confit

Confiné sur ordre de l’homme de théâtre
Je vais courir avec mon autorisation
Il y a « liberté » dans le libéralisme ?
J’écris de mon jardin, je pense aux enfermés

Confiné sur ordre de l’homme à barbe pie
Je salue les zombies dans le supermarché
Et je travaille aussi, on s’envoie des dossiers
On fait de la télé, dans un salon Discord

Confiné sur ordre du beau gosse affranchi
(L’inverse serait mieux mais il y a l’euphonie)
Je pourrais enchainer les shots, mais je résiste

Confiné par Covid ? OK, si vous le dites
Et l’hôpital en ruine, c’est encore un virus ?
Le monde aux actionnaires, c’est un pognon de dingues

Index global


20210927_01_Pont Saint-Pierre nuit.jpg plinous.org