0352.jpg plinous.org



Le random tour
  1. Kaputt mundi
  2. AMELICA
  3. Deux mots sur Troie
  4. Le printemps bleu (2019)
  5. Sonnet 364
  6. As-tu bien lu Andromaque ?
  7. Littérature 16è : graine d’humaniste ?
  8. As-tu été faire un tour du côté de chez Swann ?
  9. Devant la vague noire
  10. Dial de Geste




Les gazouillis en cours
Tweets by @plinous

Accueil > Poésie > Sonnet 355

Sonnet 355

plinous, le samedi 2 mars 2013.

Plus que dix bordel !
Je passe à autre chose à la révolution
Et je recommence à mettre du je partout
C’est le bœuf qui sent l’écurie

Le dernier vers ne fera plus sens dans six mois
Que m’importe ! Les herméneutes sont au chomdu
Il y aura toujours quelqu’un pour dire quelque chose
C’est un pionnier, mais si ! Il a tout mis en ligne
Avant que l’univers ne soit numérisé

Allez on boucle, on bâcle, casque sur les oreilles
Singe de Trinidad, de l’or et de l’oseille
Gangsta rappeur, voilà ce que je voulais faire
Mais des fois aussi, j’aime bien lire Starobinski
C’est compliqué ! Enfin quatorze, t’es arrivé