1555Malibu.jpg plinous.org



Le random tour
  1. États du gars après La vie
  2. Sonnet 052
  3. Le nouvel amour est consternant
  4. Sonnet 151
  5. Moi King Kong, toi Virginie
  6. Sonnet 211
  7. Sonnet 354
  8. Sonnet 321
  9. Sonnet 213
  10. Dantec en Dantzig, monté sur double hélice




Les gazouillis en cours
Tweets by @plinous

Accueil > Poésie > Nouvelle éruption du vieux sommet (altitude modérée)

Nouvelle éruption du vieux sommet (altitude modérée)

plinous, le lundi 13 décembre 2021.

Je ne note plus l’évolution du monde en moi. Je ne note plus rien. On me dit : "regarde la fleur, elle est belle la fleur, parle-nous de la fleur." La fleur... (j’essaie...), noire comme Elisabeth Short ? Qui se matin avait desclose et dont l’éclat a tourné court ? Qui flotte en ses longs voiles comme Ophélie ? "Non, pas la fleur conceptuelle, factice, littéraire, la fleur là, dans le petit vase en terre vernie." Comme s’il y avait autre chose que la fleur en toi, Guignol. Je ne dis rien. Le carnet reste vide.

Ah si, je peux quand même noter ceci : le monde ne semble pas s’en porter plus mal, ou mieux. Le monde se passe fort bien de commentaires. L’illusion est si parfaite qu’elle n’a pas besoin de sous-titres. Mais pourtant les poètes, la famille du cirque, Les ego bavards, les artistes... ne contribuent-ils pas à l’infinie richesse de l’illusion ? Certes, mais réduisez Picasso (dieu des ego) à une griffe sur un SUV, l’illusion est suffisamment dense pour que rien n’y paraisse affadi. Du coup je ne sais pas pourquoi j’ai renoncé à mettre un s à ego alors que j’en avais envie. Egos, je m’affranchis.

Maintenant je fais des photos (si, dans ton cul, la transition). Ou plus exactement je fabrique des images à partir d’un artefact (lui aussi illusoire), désigné par la locution "appareil photo". C’est une autre façon d’ajouter de l’illusion dans l’illusion, qui implique un peu plus le corps (illusoire donc), c’est déjà ça. J’ai dit UN artefact, mais il en faut plusieurs pour publier le produit (car on est incurables). Plein d’artefacts, complexes, comme leur nom. Du reste, le monde semble se complexifier. L’illusion serait-elle entropique ? Ou est-ce la mort qui se rapproche et tourne le songe en cauchemar chaotique (court métrage, cf. plus haut) ?

- Cœur, ils parlent de "multivers" à la télé.
- C’est marrant, j’en parlais à Carnet justement.
- Et ?
- Y a un mec tout comme moi qui décrit une fleur, à côté.