0096.jpg plinous.org



Le random tour
  1. Nerval le ténébreux
  2. Sonnet 174
  3. Poème téléphérique
  4. As-tu bien lu L’Assommoir ?
  5. Sonnet 093
  6. Marques essentielles, ultime démarque
  7. Refusé 01 : Complaisance
  8. Mes Baléares
  9. Soleil ensemble
  10. Sonnet 014




Les gazouillis en cours
Tweets by @plinous

Accueil > Poésie > Sonnet 241

Sonnet 241

plinous, le jeudi 8 janvier 2009.

Les camions roulent encore, du reste l’essence est
Moins chère. La grande braderie universelle
Démarre. Échange sextoy rose, très peu servi
Conte un kilo de pâtes, ou à défaut du riz
Et sinon OK, j’accepte pour la nitro

Le salaire de la peur. Comment ça j’en fais trop ?
Il me souvient du BAC, histoire, dissertation
29 a préparé 40, puis champignon
Chauffeur, si t’es champion, appui-e ! appui-e !

N’en disconvenons pas, le bordel est plaisant
C’est à cause des gosses qu’on le dit déprimant
La redondante chute de la grande pute
C’est de l’histoire ancienne aussi ; où est l’archi ?

Le décousu, c’est pour penser le jamais vu