Accueil > Poésie > Sonnet 229

Sonnet 229

Tu es là, gueule ouverte, sous la roulette
De la dentiste très baisable qui te détartre
Au lieu de décalotter la couronne et de
Curer les racines de la molaire pourrie
Mais la Sécurité sociale vous offre un détartrage par an

Tu es là aussi, qui parle, convaincu en un mot
Dans cette réunion pour le projet chinois
Et là encore, sur le scoot, au feu rouge
Hésitant à dépasser le dernier véhicule
Qui crache notre mort par son anus-pot

Il y a de la joie dans une journée
Cette partie de ping-pong avec le grand

Puis, comme tu ne veux pas partir sans avoir témoigné
Tu écris quatorze lignes. Merde au Tibet

Index global


0979FreaksMetro.jpg plinous.org