0558.jpg plinous.org



Le random tour
  1. sonnet 229
  2. Pourquoi le braisil ?
  3. sonnet 365
  4. sonnet 066
  5. sonnet 235
  6. L’Affaire du Dahlia noir
  7. Tout est dans La Correspondance (IV)
  8. sonnet 202
  9. Refusé 04 : Télévision
  10. The not so Good Life




Les gazouillis en cours
Tweets by @plinous

Accueil > Poésie > Année d’émoi (sonnets) > sonnet 344

sonnet 344

plinous, le mercredi 2 janvier 2013.

Bonne année les amis, ô laboratores
Camarades vilains, managés par le stress
La fin du monde promise n’a pas eu lieu
Nous reste le chaos, objectifs ambitieux

Le laboureur un jour s’est dit qu’il sillonnait
Le paradis d’Adam, que le gars de la guerre
Et le gros en prières n’en faisait pas autant
À ravager les champs et chanter pour la bière

Le paysan comprit qu’ils vivaient sur son dos
Il a donc fait le Jacques ; il domine aujourd’hui
Empoisonnant le monde du haut de son tracteur

Qui paye maintenant l’accastillage du yacht
La maison à Néchin, les montres à mille carats ?
Nous autres salariés, semi-gazés, déjà