0332.jpg plinous.org



Le random tour
  1. Été pouic et goin
  2. États du gars après La vie
  3. Cornichon Pline !
  4. Sonnet 163
  5. Rassemblement
  6. 2. C’était journée portes ouvertes à la ferme
  7. De tout dans la partie
  8. La colle (42) : doutes sur l’orientation
  9. Mimosas II
  10. Sonnet 145




Les gazouillis en cours
Tweets by @plinous

Accueil > Poésie > Sonnet 039

Sonnet 039

plinous, le mardi 10 juin 1997.

Je pourrais vous dire « maman »
Puisqu’entre nos nombrils mon verbe fait cordon
Je pourrais dire
C’est vrai aussi que je pourrais ne rien dire du tout
Dire ou ne pas dire ?
Je ne suis pas un Golgoth, j’ai des nœuds au cerveau

Hier soir aux infos tous les hommes étaient morts
Mais il en reste tant !
Je prélèverais une si modeste dîme
Quelques tourmentés, quelques mélancoliques
Des fans de Rimbaud le guerrier, l’autre en amont...
Et puis je les rendrai, ou déprimés ou alcooliques
Mais non, allez, je ne sais rien faire ! Sortez-moi du néant !
Acceptez-moi en œuvre, adoptez votre enfant