0294.jpg plinous.org



Le random tour
  1. sonnet 150
  2. Croze dans la Marmite
  3. sonnet 228
  4. L’État de choix ou la Révolution si je veux
  5. sonnet 068
  6. sonnet 149
  7. C’est vrai
  8. sonnet 019
  9. Malheureux les aveugles
  10. sonnet 241




Les gazouillis en cours
Tweets by @plinous

Accueil > Poésie > Devant la vague noire

Devant la vague noire

plinous, le samedi 5 décembre 2015.

Fiché double Q pour soutien à la
Quadrature et obsession sexuelle ?
Ah non Blancos, désolé, je conteste
La seconde qualification
C’est à peine si j’erre désormais
Dans les zones défrichées du fem porn
En revanche je concède posséder des Pi-xels
Qui sont comme un rempart à ton zèle de cochon

Tu la vois maintenant la vague
Que tu as contribué à former
En niant, comme Margaret, la possibilité
Non pas d’une île mais d’une alternative ?
La droite ou la droite, la Ford noire
La chambre bien rangée, l’obsession du pouvoir
Au premier flux pétrolifère je vomirai
Sur la rose mutante, le socialisme émasculé

Pourquoi Trump ? Pourquoi Poutine ? Pourquoi Le Pen ?
Parce que des chiens le cul au chaud
Pensent une société viable avec une plèbe
Les humiliés sont une plaie toujours ouverte
Et la gangrène tôt ou tard atteint au cœur
Quand les Crassus, les César, les Pompée commencent
À faire la loi, les temps sont mûrs pour un Octave
Nous basculerons sous Augustine sans peine

Sincèrement désolé
Pour ce didactisme pédant
Je vous le fais plus condensé :
La résistance c’est maintenant