1354PylonesCrepuscule.jpg plinous.org



Le random tour
  1. Sonnet 176
  2. Sonnet 233
  3. 10. Car la vie continue
  4. Renaissance
  5. Sonnet 057
  6. Sonnet 359
  7. Sonnet 147
  8. MISRH, atentas
  9. Sonnet 266
  10. Retour vers le retour




Les gazouillis en cours
Tweets by @plinous

Accueil > Poésie > Sonnet 053

Sonnet 053

plinous, le mardi 1er mai 2001.

Les yeux dans l’eau, immergé dans l’océan d’indifférence
Je m’astreins à demeurer au niveau de mon rien
Au bout de la chaîne qui lie la première amibe au singe à lunettes
Mais comment se soumettre quand on sent l’étincelle ?
Quand on sent le besoin ?

L’univers nous cèle l’essentiel de sa masse
Mes idées viennent je ne sais d’où
- Ce qui ne m’empêche pas d’en être fier (trop humain)
Et il faudrait simplement remplir sa tâche ?

Non, merde, grossier, changer les règles
Jean-Paul Bourdieu m’y encourage
Issu de la classe qui engendre les fonctionnaires cat.A et les techniciens supérieurs
Je m’autoproclame autre :
Hippopotame !