Accueil > Poésie > Sonnet 030

Sonnet 030

Gna-gna
Esseulés du matin, bonjour
La maison dort après tous les alcools
C’est là que vient la muse, en jarretelles
La nuit est une femme à barbe
Brigitte Fontaine
Le matin est une vraie blonde
L’abyssal noir se perd dans le café
Il a été question d’un pique-nique
Quelque part entre l’Afrique et Wes Craven
Et puis le P.M.U., peut-être sommes-nous riches déjà...
Ne plus faire qu’écrire !
Toute la journée pour pleurer
Le ciel est bleu, so blue

Index global


20210927_01_Pont Saint-Pierre nuit.jpg plinous.org