Accueil > Poésie > Sonnet 003

Sonnet 003

L’écran me regarde, perplexe
Le vide sous le chapeau
Je n’ai rien à déclarer

Je touche ma boule et mon curseur fait des volutes
Il est clair que je vais accoucher
De quelque chose de grand

Oui, je suis gravide
Je sens bien que j’ai quelque chose dans le ventre
Mais ma tête s’obstine, elle veut tout ignorer
Je la soupçonne un peu de vouloir m’épargner
Les déboires du lucide, à vous le ton du moraliste

Il se peut aussi que la peur me domine
Et si j’allais accoucher d’un bébé à langue de lézard comme dans un feuilleton américain ?
Il se pourrait encore que je sorte un lapin

Index global


0089TableauPourville.jpg plinous.org