Accueil > Poésie > Sonnet 360

Sonnet 360

Je me revois dans le cheval
Offert à la cité
Cité promise aux flammes
Des petits malins vaut mieux se méfier

De fait, myriades de chevaux
Myriades de cités
Fractales à gogo
Primitive scène recommencée

Petits viols amateurs
Cervelles forcées
Pas d’Andromaque en pleurs
Quelques âmes lésées

Je n’étais pas dedans, c’est juste une illusion
Faut la carrure d’Ulysse pour pénétrer Ilion

Index global


1434EdAtkinsFondationLV.jpg plinous.org