0989.jpg plinous.org



Le random tour
  1. Tiellement allumé !
  2. sonnet 025
  3. L’aîné aux antipodes avec son longboard bleu De la
  4. sonnet 065
  5. Vingt-quatre heures de la vie d’une femme
  6. Au rapport
  7. Essai transformé
  8. sonnet 315
  9. sonnet 304
  10. Troie, le film




Les gazouillis en cours
Tweets by @plinous

Accueil > Poésie > Les non-sonnets d’avant > Requiem pour Lydia

Requiem pour Lydia

plinous, le lundi 1er novembre 2004.

Il était bien vilain ce gros oiseau
A la tignasse-étoupe rousse marron brousse
Sous les sourcils une jolie moustache
Eléphant-femme - sous-titre du chromo

Elle était lycéenne qui plus est avec nous
Il y a des gens qui se croient tout permis
Sa place était au cirque on le lui a bien dit
Nos avis n’avaient point l’oreille de ce pou

Géant ! Un jour elle ôte son masque indifférent
Toutes serres dehors l’aigle fond sur Bruno
Une volée de coups puis pleurs et hurlements
Pour un bureau qui bouge, quelque trait de stylo !

Vraiment aucun humour la hulotte indocile ?
Elle veut bosser l’été on la place à l’asile
C’est sûr elle a voulu distraire un ou deux fous
S’élançant d’une chaise, une corde à son cou