0099.jpg plinous.org



Le random tour
  1. As-tu bien lu L’Étranger ?
  2. Farfeluterie rimbaldienne
  3. sonnet 029
  4. Le contrat
  5. Retour au pulsionnel
  6. sonnet 014
  7. sonnet 262
  8. Vituailles
  9. sonnet 283
  10. sonnet 132




Les gazouillis en cours
Tweets by @plinous

Accueil > Choses > Littérature > Légende arthurienne (notes connexes)

Légende arthurienne (notes connexes)

plinous, le jeudi 10 février 2005.

Le Graal /Jean-Louis Backès in Dictionnaire des mythes littéraires. - Éditions du rocher, 1988.

En instituant autour du Graal une garde de Templiers, Wolfram a laissé penser que sa propre vision du secret n’était pas purement orthodoxe. Même si on fait des textes qui s’y prêtent une lecture théologique, on a toujours l’impression que la pensée du graal se situe ailleurs, un peu en marge des doctrines acceptées.

On peut se demander si, dans Tennyson, la quête elle-même n’est pas une maladie, une manière de folie qui frapperait les chevaliers d’Arthur et compromettrait la santé du royaume : Galaad est la source d’un mal, il crée une manière de contagion.

*****

Michel Pastoureau : Une histoire symbolique du Moyen Âge occidental . - Seuil : La Librairie du XXiè siècle

Le lion. Le lion est la figure la plus fréquente dans les armoiries médiévales. Plus de 15% en sont chargées[...] L’adage fameux, "qui n’a pas d’armes porte un lion", apparaît au XIIIè siècle dans les romans de chevalerie et est encore légitimement cité dans les manuels de blason du XVIIè siècle. p. 52

Palamède. Il s’agit d’un guerrier de L’Iliade cousin du roi Ménélas, qui, sous les murs de Troie, alors que le siège s’éternisait et que les grecs s’ennuyaient, aurait inventé les échecs pour les divertir. Cette légende n’est pas entièrement médiévale. Déjà dans l’Antiquité, les Grecs attribuaient à ce Palamède, grand rival d’Ulysse, de nombreuses inventions [...] Le Moyen âge a dédoublé ce Palamède, créant, à côté du héros grec, un chevalier de la Table Ronde. p.271

A lire dans le même ouvrage le chapitre "Jouer au roi Arthur" qui montre l’évolution et les fondements idéologique de la mode "arthurienne".

*****

Le pont dangereux. Mais ce sont surtout les images du pont et de la porte étroite qui suggèrent l’idée de passage dangereux et qui, pour cette raison, abondent dans les rituels et les mythologies initiatiques et funéraires. L’initiation, comme la mort, comme l’extase mystique, comme la connaissance absolue, comme, dans le judéo-christianisme, la foi, équivalent à un passage d’un mode d’être à un autre et opèrent une véritable mutation ontologique. Pour suggérer ce passage paradoxal, les diverses traditions religieuses ont abondamment utilisé le symbolisme du pont dangeureux ou de la Porte étroite. Mircea Eliade : Le sacré et le profane . - Folio essais p.154.

*****

Le Roi Arthur /Antoine Fuqua. - Jerry Bruckheimer Films, 2004. Avec Clive Owen, Keira Knightley. Ce film propose une réécriture historique de la légende. Arthur est un bâtard breton/romain qui commande des guerriers Sarmates (Lancelot, Gauvain, Tristan...) assujettis à Rome. Jusque-là sa mission était de contenir les bretons dirigés par Merlin au nord du mur d’Hadrien. Mais Les saxons arrivent et Rome ne souhaite pas les affronter en Bretagne. Arthur décide alors de rompre avec Rome et de s’allier aux bretons pour vaincre les saxons. Guenièvre, bretonne, devient reine. Voir.