Accueil > Poésie > Éviter l’accident

Éviter l’accident

Ne pas rouler à tombeau ouvert

Dans sa chanson Daho dit "non accidentel"
Je n’avais pas compris ça
J’étais parti sur autre chose
Il me faut introduire autrement la déesse
Les mots sont
Le seul antidote que je connaisse

- Bonjour, patrouille de l’âge, papiers SVP
- J’ai commis une infraction monsieur l’agent ?
- Vous savez combien de temps vous avez mis pour pisser là ?
- Oui, c’était un peu lent effectivement
- Vous n’êtes pas à jour sur le contrôle technique
- J’allais justement prendre rendez-vous
- Et avec une prostate en vrac vous poursuivez une DS ?
- C’est interdit ?
- Absolument, article 6 section 6 du code du pathétique
- Ça va me coûter cher ?
- Bon, prenez rendez-vous et arrêtez la poursuite, entendu ?
- Merci monsieur l’agent

Y a comme une empathie pour la décrépitude
Déjà, une décennie plus tôt, l’infirmière
Avec un grand sourire : "Non, monsieur
L’appareil fonctionne très bien
Tenez, je vais vous faire la mise au point :
Vous êtes désormais presbyte"

Moins pressé semble-t-il à présent le bonhomme
Car mon double l’agent, finalement indulgent
N’a pas mentionné la demi-molle constatée
Dans le dernier rapport
Mon accidentelle est un crush attardé
La conscience compatit qui m’épargne le crash

Index global


0011.jpg plinous.org