20130426_miniature.jpg plinous.org



Le random tour
  1. L’an qui vient rimera
  2. Sonnet 341
  3. Sonnet 271
  4. Amnios
  5. 1. En ce temps-là déjà…
  6. Vercors, à l’élastique
  7. De l’opéra dans mon roman
  8. Sainte Thérèse des poisons
  9. Plateforme
  10. Nadja lu ça ?




Les gazouillis en cours
Tweets by @plinous

Accueil > Poésie > Sonnet 322

Sonnet 322

plinous, le vendredi 13 juillet 2012.

Relégué au rang d’attention whore par l’hebdo
Télévisiono-culturel, je fixe le phone
En espérant qu’il va sonner, je cherche bien
Le contact. C’est un rejet. Je le constate. Avec regret
La présence vaut de l’or à l’heure des réseaux

Années 90, les blogs, ces égophores
Pour ex forts en Lego un peu déboussolés
Par les progrès du monde nano-chimique
Ont fourni aux branleurs l’outil pour vidanger
Le refus négatif et l’ire colérique

Billy Corgan a cagué tant de larmes
Avec un but avoué : détruire
J’ai lancé mon ego dans le concours de charme
Paré d’une vieille devise : Mon bon plaisir