Accueil > Poésie > Marques essentielles, ultime démarque

Marques essentielles, ultime démarque

Glisser sur l’existence en se souciant du style
Comme Miki le chat sur une belle droite
Contrer le nihilisme par la beauté du geste
Sans doute rien n’importe ; le calligraphe vit

L’Anasazi qui imposa son joueur de flûte
Voulait-il faire tomber la pluie ? Avait-il fumé ?
Le premier danseur était-il fou ?
Et le Manakin à cuisses jaunes, qui glisse aussi..?

En arrière, en avant, dans tout l’espace
Imprimer une trace, faire un pas de côté
Plus ou moins éphémère, toujours distingué
Car chasser, cueillir, taffer ne suffit pas

Toute conscience a besoin d’esthétique, de vain
Porteur de vérité, d’essence, hors du vital
Ventre plein, nègre content ; il reste les étoiles
Qui inspirent les masques, célestes comédiens

Rebelles aux pieds agiles, surfeurs de solitudes
Continuez d’apposer votre sceau mystérieux
Les gens civilisés sous l’œil des caméras
Bêlant la liberté suivent Catoblépas

Index global


0628TokyoAnus.jpg plinous.org