Accueil > Poésie > Sonnet 351

Sonnet 351

Tu te gausserais bien des golmons du gangsta
Qui rivalisent de crasse dans des clips pour cailleras
La légion du neuf-trois c’est la compagnie 7
Qui saute sur Miami pour imiter Scarface

Les muscles surgonflés, du laiton à la tonne
Filles objets paradant sur des caisses teutonnes
Vrais qu’ils sont pathétiques ces pantins du market
Agitant des kalach, une goulasch dans la tête

Mais ne t’y trompe pas, au-dessous de l’écume
De la bave si tu veux, il y a de l’invention
Le rap libère la rime, fini la punition
Des oulipiens séniles, des sorbonnards qui fument

La rue remet du sens, de la sève dans les mots
Dépasse les Roff-Roff, les fouines, les B2O

Index global


0873CastleLovers.jpg plinous.org