Accueil > Poésie > Sonnet 359

Sonnet 359

Le pape François veut fracasser les coffres
Prendre l’or des Borgia, distribuer la monnaie
À tous les miséreux sur qui ça souffle frais

On me dit en régie qu’on a le reportage
Lancez ! Lancez ! On veut voir les images
Des Suisses qui versent le pactole des carnages
Ha ! Problème technique. Passons à autre chose

Pourquoi Neandertal a-t-il disparu ?
Il n’avait pas Facebook, il avait de gros yeux
On croit même qu’il n’avait pas inventé Dieu
La misère ! Le pape François n’aurait rien pu

Nous autres sapiens, nous sommes éternels, mais
La planète montre des signes de faiblesse
Tu regarderas l’orbe, François, après les pauvres ?

Index global


0979FreaksMetro.jpg plinous.org