1292.jpg plinous.org



Le random tour
  1. sonnet 352
  2. sonnet 264
  3. sonnet 201
  4. sonnet 268
  5. Des péchés vite faits
  6. Flash back (just some illusions)
  7. Le bain à Royan
  8. sonnet 002
  9. sonnet 251
  10. Refusé 14 : Passerelle




Les gazouillis en cours
Tweets by @plinous

Accueil > Choses > Littérature > Une espèce d’Albucius

Une espèce d’Albucius

plinous, le dimanche 28 mai 2006.

Quignard est un type horripilant, mais dans sa position je me la pèterais pareil. Ah si, je bosserais mon dada - pourquoi pas la littérature latine - puis je balancerais mes notes avec hauteur, et gare à l’éditeur qui viendrait me dire : "mais dis Pascal, pardon, Monsieur Quignard, vous croyez vraiment que l’assemblage de résumés librement traduits sur une trame vaguement biographique avec des éléments d’histoire romaine en fond, vous croyez que ça peut faire un livre ? Je veux dire..." Qu’il se taise celui-là ! César peint !

On ne discute pas avec pascal Q. On ne discute pas son hypersens de la nuance :

"Alea jacta est" ne veut pas dire : "Le sort en est jeté", cela veut dire au contraire : "Je lance une partie dont je ne connais pas l’issue". [1]

(Le "au contraire" m’a fait mal à la tête, je vous déconseille d’insister.)

On ne discutera pas non plus le goût de certaine métonymie :

C’étaient les années quarante, un temps où Antoine ne cessait plus de s’entretenir avec Cléopâtre, vulve où César a plongé." [2]

(Déjà que Cléopâtre c’était Elisabeth Taylor...)

La grammaire, attends ! Tu vas pas discuter grammaire avec Pascal Quignard ! Pascal Quignard est la grammaire. Alors s’il lui plaît de passer du présent de narration au passé simple sans transition, tu dis ok et tu passes à la ligne.

On monte l’homme sur les épaules de tous. On lui vota une statue qui perpétuerait son action et son nom. [3]

De toute façon, t’es Pascal Quignard, t’écris ce que tu veux, c’est comme ça ; parce que c’est forcément important. S’il te souvient tout à coup d’Adélaïde, une belle nouvelle d’Arthur de Gobineau (19è), tu écris tout simplement :

Une belle nouvelle d’Arthur de Gobineau s’intitule Adélaïde. [4]

Le lecteur se démerdera pour raccorder ce fait au reste de ton propos. Comme disait Sénèque le père en parlant de Pascal Quignard : Splendor orationis quantus nescio an in ullo alio fuerit. (Son style avait un éclat que je ne sache pas avoir rencontré chez un autre orateur.) [5]

Le pire de tout, c’est que ça fonctionne quand même, il faut bien s’y résoudre. Non seulement cet Albucius se lit (bien) mais en plus il donne du plaisir en proposant avec fierté son éclairage propre, so quignardesque, sur une période de l’histoire romaine, de notre histoire, aussi riche que troublée.

Albucius /Pascal Guignard. - Folio.

Plus clair en ligne : http://www.parutions.com/pages/1-15-162-4305.html

[1P. 52

[2P. 85

[3P.156

[4P.129

[5P.27