Accueil > Poésie > Sonnet 009

Sonnet 009

This is the end of Porn
Du moins pour moi, rassurez-vous !
Tous ces moments passés à l’astiquer
J’ai le machin qui brille comme une poêle de Villedieu

Il est temps d’arrêter
L’heure est venue de passer entièrement
Au service de sa majesté
La reine de Formose
Assumer des missions périlleuses
Avant le bain de formol

Il s’agira d’écrire essentiellement
Et pour cela transférer sur les mots
Toutes ces pulsions perdues dans les délires d’Eros
En somme, c’est une seconde Renaissance

Index global


20130426_161829.jpg plinous.org