Accueil > Poésie > Requiem pour Lydia

Requiem pour Lydia

Il était bien vilain ce gros oiseau
A la tignasse-étoupe rousse marron brousse
Sous les sourcils une jolie moustache
Eléphant-femme - sous-titre du chromo

Elle était lycéenne qui plus est avec nous
Il y a des gens qui se croient tout permis
Sa place était au cirque on le lui a bien dit
Nos avis n’avaient point l’oreille de ce pou

Géant ! Un jour elle ôte son masque indifférent
Toutes serres dehors l’aigle fond sur Bruno
Une volée de coups puis pleurs et hurlements
Pour un bureau qui bouge, quelque trait de stylo !

Vraiment aucun humour la hulotte indocile ?
Elle veut bosser l’été on la place à l’asile
C’est sûr elle a voulu distraire un ou deux fous
S’élançant d’une chaise, une corde à son cou

Index global


0116GhostBears.jpg plinous.org