0478.jpg plinous.org



Le random tour
  1. Pollocking the house
  2. sonnet 125
  3. Connais-tu Les Nuits de Paris ?
  4. sonnet 011
  5. sonnet 259
  6. sonnet 116
  7. sonnet 141
  8. sonnet 007
  9. sonnet 030
  10. sonnet 352




Les gazouillis en cours
Tweets by @plinous

Accueil > Choses > Société médiévale

Société médiévale

plinous, le samedi 22 mars 2008.

Une histoire symbolique du Moyen Âge occidental /Michel Pastoureau. - Seuil : La librairie du XXIè siècle, p. 198.

Au Moyen Âge, l’emblème n’est pas le symbole, même si la frontière entre le premier et le second reste toujours perméable. L’emblème est un signe qui dit l’individu ou un groupe d’individus : le nom, l’armoirie, l’attribut iconographique sont des emblèmes. Le symbole au contraire a pour signifié une idée abstraite. p. 13

Les armoiries sont apparues dans le courant du XIIè siècle, mais ce n’est qu’à partir des années 1200-1220 que leur usage atteint un réel développement [...] et que le code du blason, désormais stabilisé, entre dans sa phase classique. Au sein de ce code, les couleurs jouent un rôle essentiel. Elles n’existent qu’au nombre de six (blanc, jaune, rouge, bleu, noir et vert) et sont désignées dans la langue française du blason par un terme spécifique : argent, or, gueules, azur, sable, sinople. [1] p. 128

Sur un plan juridique, il convient donc de corriger une erreur très répandue mais qui ne repose sur aucune réalité historique ; la limitation à la noblesse des armoiries. À aucun moment, dans aucun pays, le port d’armoiries a été l’apanage d’une classe sociale. Chaque individu, chaque famille, chaque groupe ou collectivité a toujours et partout été libre d’adopter les armoiries de son choix et d’en faire l’usage privé qu’il lui plaisait, à la seule condition de ne pas usurper celles d’autrui. p. 224

Les métiers au Moyen Âge /Sophie Cassagne-Brouquet. - Éditions Ouest-France : collection Histoire

Les lormiers fabriquent les mors.
fèvre (nord) = fabre (sud) = forgeron
bonnet = surnom du meunier
sartres = tailleurs d’habits

La "grève" doit son nom à la place de Grève, au bord de la Seine à Paris, où se réunissaient les valets (compagnons) pour trouver de l’embauche.

La France au Moyen Âge /Sophie Cassagne-Brouquet. - Éditions Ouest-France

Les termes de breuil, de brosse évoquent les friches mises en culture, ceux de Faye, la Fayette ou Fayard, les hêtres abattus pour laisser place aux cultures, ceux d’essart dans le Nord, d’artigue dans le Sud-Ouest, les nouvelles terres cultivées. pp. 32-34


Notes perso :

Le viguier : il rend la justice au nom du roi dans un vicus, c’est-à-dire un bourg.

Marquis : commandement militaire sur une région frontalière dite marche ou marquisat. Débat : le comté de Toulouse fondé par Charlemagne aurait-il dû être un marquisat ?

Basoche : vient de "basilica" (palais royal sur l’île de la Cité) et désignait l’ensemble des gens de justice qui œuvraient au palais. Par extension, la basoche désigne l’institution judiciaire.

[1On retrouve 5 de ses couleurs dans les paroles gelées du Pantagruel : "Nous y vîmes des mots de gueule, des mots de sinople, des mots d’azur, des mots de sable, des mots dorés."