0695.jpg plinous.org



Le random tour
  1. Maos, ces dingues
  2. sonnet 247
  3. Apostille au rapport
  4. sonnet 341
  5. sonnet 210
  6. sonnet 315
  7. Sleeping before sunrise and before sunset
  8. sonnet 179
  9. sonnet 280
  10. As-tu bien lu Jacques le fataliste ?




Les gazouillis en cours
Tweets by @plinous

Accueil > Poésie > Année d’émoi (sonnets) > sonnet 328

sonnet 328

plinous, le lundi 20 août 2012.

Si, plein de choses à dire, ne manque que l’envie
Ou la gnaque, pour transformer le vrac en produit

Laissons à part le doryphore
Qui veut repeindre les blockhaus
Les parisiens qui se mouillent les pieds
Pour écouter du folklore sur l’île
Les quêtes compulsives, de mots à la Chaloupe
Esquif frêle et coquet où l’on oit l’Hôtel Costes

Tant de choses exploitables, tant de sujets à vers
Mais il y a plus fort, pour moi, moi qui choisis
C’est le besoin de le redire : j’ai bien trouvé
Ma vie, depuis longtemps. Elle est au val de Saire
Suspendu à un bout, au planning sur les pages
De livres qui respirent. Ne manquent que les sous